Ville_ban.jpg

Agenda

Aucun événement

Membres



Prévention Surendettement
Règlement de compte(s) : un outil de prévention et de sensibilisation au surendettement 

Origine du projet:cochon souffrant

La spirale du surendettement touche de plus en plus de personnes. D'après le Rapport d'évaluation 2012 de l'Observatoire du Crédit et de l'Endettement, près de 31,3% des personnes suivies en médiation de dettes bénéficient de revenus professionnels. Il semble en réalité que la grande majorité des employeurs, toutes régions et tous secteurs confondus, sont confrontés au phénomène de l'endettement, voire du surendettement, au sein de leur personnel.

Au cours de l'année 2013, 17678 nouveaux avis d'admissibilité en règlement collectif de dettes ont été enregistrés dans la Centrale des crédits aux particuliers, soit 9.81% de plus qu'en 2012 et pratiquement autant qu'en 2010, en plein cœur de la crise.
Des idées fausses sont véhiculées à propos du profil des personnes concernées. Le surendettement peut toucher n'importe qui ! En effet, ce sont davantage des changements de vie (divorce, naissance, décès, perte d'emploi, maladie...) la plupart du temps non souhaités, qui en sont la cause, plutôt que le recours systématique à des crédits.


Lorsque l'équilibre budgétaire est ébranlé, les personnes ont le réflexe légitime de vouloir s'en sortir seules. Cependant, de nombreux pièges guettent et bien souvent le problème s'enlise. La situation d'endettement, perçue parfois comme un échec, est empreinte pour certains de honte, de stress et de culpabilité. Le sujet reste tabou et le premier pas vers un service d'aide est difficile à opérer.
S'ajoutent un manque d'information sur le phénomène, sur les organismes qui peuvent apporter leur aide, jargon complexe sur le sujet, confusion entre les différentes solutions à envisager.

Tous ces constats ont amené le CSEF, son Groupe de travail Surendettement et le GILS, Centre de référence en médiation de dettes, à penser l'outil « Règlement de compte(s) ». Celui-ci est composé de 6 capsules vidéo qui traitent tour à tour des différents aspects de la problématique du surendettement. Elles peuvent se visionner dans l'ordre chronologique pour suivre toute l'histoire de la famille Duchemin ou de manière isolée pour faire un focus sur un aspect en particulier.

Les facettes de l'outil:

Chaque capsule a fait l'objet d’une présentation en quelques lignes qui reprend une synthèse de son contenu et les aspects particuliers qui y sont développés. L'onglet « Liens » répertorie les organismes capables d’apporter des informations complémentaires sur le thème ou d’offrir des solutions concrètes aux personnes surendettées.

L'onglet « glossaire »reprenant une définition de chaque terme appartenant au jargon du surendettement permet tant au professionnel qu’au particulier d’avoir une information claire et synthétique sur ce qui a été abordé au sein des capsules.

Les capsules s’articulent autour de l’histoire de la famille Duchemin, une famille ordinaire qui va petit à petit tomber dans la spirale du surendettement. Les capsules suivent donc une chronologie, mais peuvent également être visionnées séparément.
A chaque fois un orateur, sorte de « Monsieur Loyal », résume la situation de la famille, prodigue des conseils, propose des solutions concrètes et énonce les pièges à éviter en matière de surendettement.

En fonction du temps dont vous disposez (une capsule dure entre 5 et 7 min, soit  environ 38 min en tout), de l’objectif que vous poursuivez (simple recherche d’informations, outil de support à la discussion sur le thème au sein de groupe, distinguer certains concepts, etc.) vous visionnerez l’une ou l’autre capsule ou bien l’ensemble. N’oubliez pas de consulter l'onglet « Liens» et de faire appel au GILS pour toute demande de formation !

Le CSEF reste bien entendu à votre disposition pour toute demande d’information complémentaire ou pour réfléchir avec vous à l’utilisation de cet outil avec votre public cible.